Eoliennes_pales
Après celle du charbon du départ et en attendant sa dimension sociale, l'Europe (de l'écologie) semble (enfin) sur les (bons) rails. Les 27 chefs d'Etat et de Gouvernement ont, en effet, adopté un plan ambitieux pour lutter contre le réchauffement de la planète et le changement climatique.

D'ici 2020, l'objectif admis est désormais de réduire d'au moins 20%, par rapport à 1990, les émissions de gaz à effet de serre. La promotion des biocarburants et des énergies renouvelables, éolienne, géothermie, solaire, biomasse, hydraulique sera donc engagée.

La Commission européenne a ainsi précisé qu'il serait tenu compte des « particularités, des points de départ et des potentiels propres à chacun ». En cela, ces préconisations rejoignent l'engagement pris par la Communauté de communes desTrois-Rivières.

En effet, les élus ont défini en fin d'année 2006 un Schéma communautaire des énergies locales et de la maîtrise de l'énergie.

Si l'année 2007 permettra logiquement de poursuivre la réflexion pour définir un plan d'actions, une Zone de Développement Eolien (ZDE) sera créée pour accompagner localement le développement de la ressource éolienne.
Eoliennes_champ
Ce document basé sur la concertation garantit, en effet, une cohérence dans les projets d'implantation des éoliennes. Il définira leur puissance, leur dimension et leur nombre. Les implantations, linéaires ou pas, la covisibilité, les impacts environnementaux et, surtout, la cohérence et la compatibilité entre les deux secteurs pressentis seront bien spécialement étudiés.

Quant à au schéma de zone, il est tout simplement obligatoire. EDF ne pourra, en effet, acheter l'énergie éolienne sans lui et le Préfet ne délivrera aucun permis de construire sans son approbation préalable.

Pour Jean-Jacques Thomas qui présenta ce projet à ses collègues, il offre également un autre avantage : face aux gains espérés, il évitera de transformer le territoire en far-west et l'effet « pale aux œufs d'or ».