Valentin_NDZOMO_a_pes_F7DB2
« Si nous rentrons avec les points du match nul, nous réaliserons une bonne opération ». Pour Daniel Dautremay, le déplacement de Thourotte était celui de tous les dangers. Si son vœu fut finalement exaucé, l'entraîneur de l'U.S BHT nourrit cependant d'évidents regrets.

« Alors que nous menions 1-0, l'arbitre accorde un penalty que même nos adversaires ont trouvé généreux et à la dernière seconde alors que Muzaton détourne sur la ligne et de la main un tir de N'dzomo, il ne siffle … que la fin du match ! ».

A partir de là, les regrets du coach thiérachien s'expliquent un peu mieux. Privée de Monvoisin, blessé, et laissé sur le banc pendant quatre-vingt minutes, de Lacoche, qui rentre d'opération et d'Alexis Thomas, le gardien titulaire, la colonne vertébrale hirsonnaise dut être changée.

Pourtant, avec Simono en appui de N'dzomo, le leader se révèle le premier en action et le meilleur buteur du championnat réussit encore à se débarrasser de deux adversaires pour ouvrir le score au ras du poteau et marquer son 7e but personnel (27e). Finalement, les Axonais ne peuvent mieux débuter lorsque l'arbitre siffle une faute plus que sévère de Delbart et un penalty dont El Ragragui ne manque pas la transformation (31e). Tout est donc à refaire d'autant que Selle doit s'employer devant le même joueur (35e).

Heureusement, Hirson réagit avec un jeu en triangle. Martin sert en profondeur Simono. Le buteur devient passeur au bénéfice de N'dzomo, dont le boulet s'écrase sous la barre (42e) : 2-1.
Simono__9__N_dzomo__M_F7DB1
Cet avantage, l'U.S BHT le conserve jusqu'à la 54e minute. Synakowski frappe aux dix-huit mètres. Selle repousse dans les pieds d'El Ragragui qui égalise. Appliqué, Hirson remet son métier sur l'ouvrage. Cette fois, Nivalle est à la manœuvre. Plein de sang-froid, son plat du pied redonne l'avantage à ses couleurs (56e). Dans la minute qui suit, Simono manque le break quand Langlois lui subtilise le ballon dans la surface.

Thourotte profite de l'aubaine et, de la tête, à bout portant, Jelloul arrache une égalisation heureuse d'autant que le tir de N'dzomo, détourné de la main, méritait un meilleur sort (89e).

Invaincu, l'U.S BHT perd malgré tout sa première place, mais reste en embuscade à une longueur.