SONHIR_travaux_voeux_08
Lancée en tout début d'année - une période plus propice compte-tenu, hormis Astérix, de la moindre importance des sorties nationales - la rénovation du Sonhir se poursuit à un rythme soutenu.

Du reste, Yannick Marlant, le Président, et Laurent Humbert, le Directeur, sont optimistes pour tenir la date initiale de fin des travaux fixée au 21 mai.

Du reste, la traditionnelle cérémonie des vœux permit aux élus municipaux et du Conseil d'administration du cinéma de mesurer le travail des équipes à pied d'œuvre. Les salles B et C, dépouillées, ont déjà bénéficié de l'isolation. La pose des nouveaux plafonds est démarrée.

Quant à la salle A, la plus importante, son chantier n'ouvrira qu'après l'arrivée d'Astérix avec l'objectif de la rouvrir pour Indiana Jones.

En attendant, Jean-Jacques Hennequart, l'architecte chargé de concilier travaux et fréquentation tout en améliorant le confort et l'accessibilité, réalise une opération d'autant plus sensible qu'elle doit être contenue dans l'enveloppe budgétaire de 520 000 € même si elle est subventionnée à hauteur de 70 %.