SONHIR_visite_Hennequart
Yannick Marlant et Laurent Humbert de quoi être satisfait. Non seulement le Sonhir demeure ouvert et Astérix a rempli la grande salle du cinéma avec plus de 3 500 spectateurs, mais les importants travaux de rénovation - les plus lourds depuis sa réouverture - se poursuivent selon le planning fixé.

En effet, après avoir été totalement mises à nu les salles B et C ont reçu ce matin leurs fauteuils, plus larges et plus confortables. Dans le même temps, me nouvel écran sera installé dans des lieux désormais totalement obscurcis de manière à éliminer toutes lumières parasites. Là encore afin d'augmenter le confort, visuel cette fois.

La réouverture des deux salles rénovées est donc programmée le 27 février avec, à l'affiche, « Bienvenue chez les Ch'tis, et pour marquer l'événement, pour tous les couples, la seconde place sera offerte.

Dans le même temps, alors que les travaux du hall sont engagés, ceux de la salle C démarreront avec un impératif Cependant, après vingt-deux ans de fonctionnement, sa nécessaire réhabilitation répond donc proposer aux cinéphiles les meilleures conditions d'accueil et de confort tant en assurant l'accessibilité des personnes handicapées.

Lors du dernier Conseil municipal, un avenant a été approuvé afin de prendre en compte le mauvais état du sol des gradins, découvert lors du démontage et améliorer la sécurité des lieux. Le coût total de l'opération se monte donc à    658 000 € avec deux subventions de 27,58 % du Conseil général et du Conseil régional 14,84 % du Centre national de la cinématographie. De ce fait, la participation communale se limite toujours à 30 % de l'investissement.

De quoi attendre sereinement la réouverture totale du Sonhir prévue le 27 mai et la venue … d'Indiana Jones.