EDUCATION_entrevue_J_124094
Recevant en Mairie, Daniel Bouvard, Inspecteur d'Académie ; Richard Krawiec, Inspecteur de l'Education nationale et Michèle Tourbe, Secrétaire générale ; Jean-Jacques Thomas a bien évidemment fait le point sur la carte scolaire hirsonnaise.

Dans un contexte morose où cinq classes sont menacées en Thiérache, une création est proposée à Hirson à l'école Clemenceau. Pour le Maire d'Hirson, « s'il est toujours agréable d'enregistrer une ouverture de poste liée à une hausse d'effectif, le travail de soutien initié doit cependant être poursuivi ».

Jean-Jacques Thomas a, en effet, rappelé à ses interlocuteurs que le poste créé à l'époque à l'école Clemenceau s'appuyait sur un projet réalisé à l'échelon de la Ville en faveur de l'intégration des élèves dont les parents séjournent sur l'aire d'accueil des gens du voyage.

Daniel Bouvard s'y est engagé, souhaitant cependant un meilleur équilibre entre cette école et le groupe Jean-Zay.

Par ailleurs, Jean-Jacques Thomas a relayé auprès de l'Inspecteur d'Académie les doléances des membres du Conseil d'administration du Collège César Savart de St Michel face à « la dégradation des conditions d'études et de travail qui résultera de la politique éducative du Gouvernement ».

En effet, les moyens accordés à l'établissement au travers de la dotation horaire globalisée ne prennent pas en compte les besoins pédagogiques des élèves et aggrave de manière importante les conditions d'enseignement.

Aussi, le 1er Vice-Président du Conseil général a-t-il souhaité que soit améliorée la dotation du collège Savart.