Après une nouvelle opération, à 77 ans, Simone Simon s'est éteinte à Paris. Avec elle disparaît une figure emblématique de l'hôpital d'Hirson et de la renaissance de l'Abbaye de Saint-Michel.
87_Duez_Simon
(Collection Bernard VASSEUR)
« Elle a toujours privilégié la dignité de la Femme ». En soulignant un dévouement autant manifesté pour ses patientes que pour ses collaboratrices, Sylviane Doublet a salué en Simone Simon, le Docteur, mais tout autant l'image d'une femme qui s'est identifiée à la maternité d'Hirson autant que la maternité s'est identifiée à elle.

Son diplôme en poche dès 1955, l'Angevine prend, en1963, la direction du Service de gynéco obstétrique de l'hôpital Brisset encore installé dans les anciens bâtiments de la rue de La Capelle. Simone Simon y donnera là toute la dimension aussi professionnelle qu'humaine à une époque où installer le Planning familial n'était pas une évidence.

Sa disponibilité, quel que soit le niveau social occupé par la future maman, n'avait d'égal que sa capacité à fédérer une équipe, à lui inculquer un esprit et à partager avec elle le rôle essentiel qu'est celui d'aider à donner la vie.

Avec son époux, Jean-Paul, cardiologue au Centre hospitalier, Simone Simon incarnait un couple à l'hôpital comme à la ville. Une ville pour laquelle elle oeuvra également en créant l'association des parents d'élèves de l'école de musique puis en s'intéressant à l'histoire locale.
Simon_DeFrance_studio
(Collection Bernard VASSEUR)
Toutefois, cette passion, Simone Simon lui donnera sa pleine dimension à Saint-Michel où, avec Maurice Brugnon, Jean-Luc Caillot et Jean-Claude Renaux, elle incarnera le renouveau du site abbatial. L'aventure du « son et lumière » de l'abbaye et le formidable engouement suscité par plus de cent bénévoles doivent beaucoup à son charisme et à ses textes mis en lumière par Philippe Defrance (notre photo).

Même si ces dernières années, elle sortait peu, Simone Simon fut une lectrice irremplaçable des écrits de Joël Bagaïni et au centre des ouvrages sur l'Histoire de Saint-Michel, de Bernard Vasseur. Passionnée par Internet, elle continua jusqu'au dernier moment à correspondre avec ses amis auxquels, comme tout au long de son existence, elle prodigua d'affectueuses et belles leçons de vie.