FETE_JEUX_08_groupe
Si en France, 156 villes ont participé à la fête du jeu, en Picardie, elles n'étaient que trois et une seule dans l'Aisne. A l'initiative de cette opération, pour la seconde fois, les Francas ont réuni un collectif composé du Centre Social d'Animation Culturelle, de la Maison de l'Europe, du Point Infos Jeunesse, de la Brigade de Prévention de la Délinquance Juvénile et de l'APTAHR.
FETE_JEUX_08_fillettes
Si jadis, nombre d'adultes estimaient que jouer correspondait à du temps perdu, chacun convient aujourd'hui de l'importance du jeu pour se structurer, réagir, réfléchir, avoir confiance en soi. Bref, cet apprentissage de la vie aide à grandir.
FETE_JEUX_08_personn_135F9D
Ce n'est du reste pas un hasard si, cette année, Stéphane Bizeau et Muriel Decuir avaient convié salle Michel Carpentier une quinzaine de pensionnaires de la Résidence Brisset pour passer un agréable après midi au milieu de jeunes enfants.

Si la fréquentation fût faible ce matin, plus de 150 personnes à partir de 2 ans sur la journée ont bénéficié des vingt-cinq ateliers installés à l'intérieur comme à l'extérieur de la salle. Soit, une progression par rapport à l'édition précédente.
FETE_JEUX_08_table_Europe
Avant la fête du cinéma et celle de la musique, vingt-deux animateurs ont été mobilisés avec treize bénévoles : neuf animateurs et directeurs des centres de loisirs d'Hirson et une maman du groupe familles des Francas.
FETE_JEUX_08_v_lo_JJT
« Avec ou sans console, le jeu revient à la mode » expliqua Stéphane Bizeau aux élus présents et également désireux de s'exercer et de retrouver leur âme d'enfant au milieu de la multitude de jeux présentés, nouveaux ou traditionnels, individuels ou de société.