DESTOUCHES_08_S_maph_13600F
L'économie demeure la priorité clairement affichée de la Communauté de communes des Trois-Rivières. La visite officielle de Jacques Destouches, Sous-Préfet de Saint-Quentin et jusqu'au 16 juin de Vervins, a permis de vérifier cette volonté affirmée par Jean-Jacques Thomas de « consolider le tissu existant et d'accueillir de nouveaux investisseurs » grâce à l'aménagement des parcs d'activités de la « Rotonde-Florentine » et de « Batavia » et à l'immobilier d'entreprise avec l'extension du Sémaphore, l'acquisition du bâtiment Franpin à Hirson et la commercialisation des bâtiments-relais.
DESTOUCHES_08_S_maph_136010
Par ailleurs, l'animation transfrontalière avec le Hainaut constitue une piste de développement que les élus communautaires entendent explorer en partenariat avec la Maison des Entreprises, l'Agence de développement de l'Aisne et la Chambre de commerce et d'industrie.

Notamment dans le cadre du soutien au développement d'éco-filières de recyclage à l'image de celles engagées par « Sygma Laser » et prochainement par le groupe belge « Galloo ».
DESTOUCHES_08_statio_136011
La visite de l'usine de traitement des eaux permit d'ailleurs de souligner la priorité donnée à l'environnement et au développement durable. La Communauté de communes reste, en effet, en pointe dans le domaine de l'assainissement autonome et collectif depuis le début de l'année, de l'éolien et des énergies renouvelables avec le premier schéma communautaire du genre.
DESTOUCHES_08_Blangy_13600C
A Blangy, Jacques Destouches découvrit le projet d'aménagement de la zone naturelle et touristique et l'affirmation que le Pays des Trois-Rivières « constitue une nouvelle destination touristique » dans le cadre de la promotion et la commercialisation de courts séjours et de séminaires conçus notamment autour d'activités de pleine nature.
DESTOUCHES_08_Ile_verte
En visite à l'Ile verte, le Sous-Préfet apprécia cette capacité d'accueil avec un ensemble référence au-delà de la Thiérache. « Il y a aujourd'hui nécessité de renforcer ce pôle d'excellence ludique » lui expliqua encore Jean-Jacques Thomas qui souhaita le concours de l'Etat pour soutenir une politique en faveur du logement au travers du doublement du nombre d'habitations construites et l'instauration du permis de louer.