LA_CAPELLE_HIPPO_ina_15181E
Finalement, l'histoire de l'hippodrome de La Capelle restera une histoire de pari. Le premier, le 29 septembre 1874, fut celui de deux jeunes gens désireux de mesurer les capacités de leur jument respective. L'histoire conservera le fait que Flibustière l'emportera sur Suzanne. Ainsi naquit le champ de course thiérachien.

Au fil des ans, après bien des vississitudes, deux guerres et l'inauguration de nouvelles tribunes en 1924, deux dates marqueront l'avenir des lieux. En 1974, les tribunes panoramiques abritent un restaurant tandis qu'en 1990 l'anneau de vitesse de 1 609 mètres consacre La Capelle retenu par le PMU en 1996.
LA_CAPELLE_HIPPO_ina_15181F
Hier, sous le soleil, l'hippodrome offrait un panorama digne du siècle et d'un autre pari engagé par François Caille, alors Président de la société des courses ; Jean Lesne, Président des Haras nationaux ; et Jean-Jacques Thomas ; que Jean-Luc Egret a concrétisé.

Inaugurés par le Préfet de Région, Jean-Pierre Balligand, Claude Gewerc et Yves Daudigny, les nouvelles tribunes, mais également les 135 boxes rénovés ou construits, la piste réhabilitée grâce à 5 000 tonnes de pouzzolane, la régie vidéo et la salle des paris susceptible d'accueillir plus de 1 600 turfistes ont été officiellement présentés tandis que les compteurs affichaient près de 3 000 entrées payantes pour cette nouvelle étape.