US_BHT_ETOUY_Simono_Nivalle
Le nul est certes mérité, mais que ce fut difficile. Cependant, au regard des occasions créées, l'U.S BHT ne peut s'en prendre qu'à elle-même si elle douta autant et faillit même se faire surprendre. L'absence d'organisation, de jeu posé et des ballons trop rapidement expédiés ont permis à Etouy de jouer habilement le contre. Heureusement Nivalle (ici aux côtés de Simono) permit de sauver l'essentiel !

Sur l'entame du match, Bastin témoigne de son assurance tout comme sur un coup franc sorti en corner (24e). Patient, Etouy attend son heure d'autant que ni Monvoisin, ni N'dzomo, de la tête, trouvent le cadre (27e). Les Thiérachiens croient malgré tout toucher au but, mais Leroy, idéalement placé, se montre à son tour maladroit (34e).
US_BHT_ETOUY_Monvoisin__tau
Et comme souvent en pareille circonstance, l'adversaire trouve, lui, la faille. Dietz sert Demeyer. Lacoche sort pour le contrer et … trompe son propre gardien (39e). Leroy puis Monvoisin, dans la surface, ont beau sonner la révolte (43e), rien n'y fait.

Avec un milieu de terrain souvent en dehors des (bons) coups, les attaquants doivent s'en remettre à des balles en profondeur. Certes, les Thiérachiens entament une seconde période dans le camp adverse, mais à l'image de l'essai de Monvoisin sauvé sur la ligne par Vanpoecke (53e) Hirson court toujours après le résultat.

De fait, le siège en règle monté devant les buts de Dizengremel se révèle improductif. Ni N'dzomo qui cédera sa place à Pétrossi, ni la chevauchée de Nivalle écartée du pied par le gardien (72e) ne font la différence. Au contraire, le manque de liaison entre les lignes thiérachiennes profite à Etouy et à Gallou dont la tête aurait pu faire basculer la rencontre.
US_BHT_ETOUY_joie__g_1517EF
Heureusement, à quatre minutes du coup de sifflet final, une nouvelle tentative de Monvoisin est prolongée de la tête par Simono. Largement démarqué, d'un coup de patte, Nivalle arrache une égalisation libératrice. Sur un centre de Martin, sans doute mieux utilisé dans l'axe, le meneur de jeu aurait même pu réaliser le hold-up parfait. Sa frappe tutoie la lucarne.

Malgré tout, avec ce match nul, l'U.S BHT préserve l'essentiel, mais hier, les problèmes posés appellent des réponses rapides.