COBAST_SEGPA_peintre_151474
« Sans doute estimez-vous que le temps passé au Collège Cobast est trop long, voire même qu'il s'agit du temps perdu. Savez-vous que dans les filatures d'Hirson et de Fourmies, un enfant de huit ans travaillait quarante-huit heures par semaine et deux ans plus tard, sa durée hebdomadaire était portée à soixante heures. Encore s'agissait-il d'une obligation légale pas toujours respectée. »

Face aux élèves de SEGPA, Jean-Jacques Thomas a insisté sur le travail des enfants, « de vos arrière grands-parents » a-t-il précisé et à l'occasion de la présentation d'un tableau réalisé par l'artiste polonais Stanislas Marek Sledzinski représentant des enfants dissimulés dans des paniers au passage des inspecteurs du travail.
COBAST_SEGPA_peintre_151473
Au départ, sous la direction de deux professeurs, Florence Vilaire et Claude Détrait et après une visite de l'Ecomusée, Alexis Vallée, Morgan Scholer, Franck Rufin, Sara Pasquali, Emilie Louis, Loïc Lambret, Dylan Decaudin, Mathieu Boulet et Nicolas Blondel ont réalisé un livret pédagogique, finalement illustré par Stanislas Sledzinski et remis à quarante-cinq élèves.

« Voilà, expliqua Claude Détrait, l'aboutissement d'un travail en classe, mais cela peut représenter aujourd'hui un point de départ dans l'éveil de la curiosité, l'envie de savoir, la motivation pour apprendre et connaître ».

« Le beau est essentiel, ajouta encore Jean-Jacques Thomas. Il est respectable » tandis que la Principale de l'Etablissement mettait en exergue l'intérêt d'une collaboration qui permit aux participants de prendre un cours de géographie, d'histoire et de mesurer combien l'art demeure un langage universel.