US_BHT_08_09
(Photo Didier VILLAIN)
Comment les Thiérachiens s'exportent-ils ? A l'aube de cette nouvelle saison, la question méritait d'être posée. Avec une victoire et un nul à domicile, les coéquipiers de Cédric Lacoche restaient, en effet, sur une pâle prestation en coupe à Cérisy. Le déplacement à Beauvais, battu à Montdidier constituait un test. D'autant que Degueldre, Dautremay, Durieux et surtout Monvoisin étaient mis à la disposition de la réserve, facile vainqueur (4-0) d'Etréaupont.

Pour son premier match de championnat hors de ses bases, l'équipe s'en remet donc surtout à Manuel Nivalle qui aurait pu ouvrir la marque sur un centre de N'dzomo bien repris mais pas cadré (14e) puis sur un coup franc, d'abord repoussé par le mur, mais expédié au-dessus (20e).

En défense, Thierry Bastin n'a, quant à lui, guère à forcer son talent même si la dernière ligne perd sa pièce centrale. Touché au genou dans un choc avec un Beauvaisien, Maxime Delbart abandonne, en effet, ses coéquipiers. Il est remplacé par David Gourisse qui signe ainsi son retour après une année sabbatique liée à une opération … du genou.
MARTIN_US_BHT
La pause intervient donc sur un score de parité au terme d'une prestation collective somme toute moyenne. Avec un peu plus de motivation et d'application, l'U.S BHT aurait sans doute pu regagner les vestiaires avec une légère avance.

Elle aurait été d'autant bienvenue qu'à vingt minutes de la fin, Beauvais sur l'une des rares occasions du match, ne laisse pas passer sa chance, il est vrai avec un ballon initialement contrôlé de la main. Quoi qu'il en soit, d'un pointu dans les six mètres, Boulghalache trompe Bastin (70e).

Une nouvelle fois, Hirson doit donc courir après la marque avec à la concrétisation Simono. Servi par Lacoche, le meilleur buteur du club signe d'ailleurs une égalisation de belle facture (76e). Cette fois, le tableau d'affichage n'évoluera plus même si un coup franc de Martin (notre photo) et une tentative de Mainon, utile au sein d'une attaque qui manque de percussion, auraient pu sourire aux Hirsonnais.

Solide en défense, l'U.S BHT ne perd pas, mais ne gagne plus. La venue dimanche au stade Léo-Lagrange de Ribemont en Coupe de l'Aisne, puis de l'Entente Prémontré Saint-Gobain, devrait (théoriquement) lui permettre de retrouver son fond de jeu. En attendant, les Thiérachiens pointent déjà à quatre longueurs du leader Montdidier.