RESTAURATION_viande_LedieuHervé Ledieu ne parle jamais de restauration scolaire, encore moins de cantine.

Pour lui, la formule chère à Victor Hugo de restaurant d'enfants correspond à un concept d'éducation.

La qualité des repas élaborés avec un diététicien, l'utilisation de produits frais et surtout la traçabilité de la viande s'inscrivent dans un cahier des charges scrupuleux qui l'amène, par exemple, à servir du steack haché frais, issu d'une viande achetée à l'abattoir, et confectionné dans la cuisine centrale de la rue Jean Jaurès.

RESTAURATION_viande__163D37La visite de l'abattoir municipal d'Hirson par les élus lui permit donc d'échanger avec Nicolas Divry, le gérant de la SABHIR ; et surtout de communiquer sa passion à la délégation composée de membres du Conseil municipal et de maires des Trois-Rivières.

Passer de 350 à 530 repas servis dans les sept restaurants hirsonnais avec une extension à Ohis, Any-Martin-Rieux, Bucilly, Martigny, Neuve-Maison et maintenant Buire ne doit rien au hasard.

De même, la volonté politique de maintenir puis de moderniser l'abattoir permet de conserver l'ensemble des maillons de la chaîne de l'élevage et, pourquoi pas, d'imaginer une marque « viande des Trois-Rivières ».