TOURNOI_CEINTURES_NO_167B13Autant le premier est grand et massif, autant la seconde paraît frêle et petite. Cependant, tous deux sont champions du monde !

La volonté de Jean-Claude Jehin de développer sa section « judo - handicapé » et de l'intégrer au sein du Comité départemental a permis d'accueillir à Hirson deux judokas de haut niveau.

Triple champion du monde des malentendants en Roumanie, à Dunkerque et à Tokyo en 1979, Marc Eichenholc a donc retrouvé salle Michel Carpentier Sandrine Aurières-Martinet, championne du monde en 2006, d'Europe l'année suivante après avoir obtenu deux titres nationaux en 2002 puis en 2008.

Sélectionnée pour les Jeux paralympiques chez les malvoyants, la jeune laonnoise a obtenu une médaille d'argent en 2004. Une performance qu'elle a réédité cette année à Pékin.

Blessée la semaine dernière à un genoux lors d'une compétition, Sandrine Aurières-Martinet n'a cependant pu effectuer de démonstration. Tout comme Marc Eichenholc, elle a néanmoins voulu témoigner de l'universalité du sport et du judo en particulier.