PS_VOTE_FEDE_08_vote_JJT
En proposant le rassemblement et la rénovation, Jean-Jacques Thomas a, hier soir, remporté les élections fédérales du Parti Socialiste avec 62,04 % des suffrages contre 37,96 % à Claire Le Flécher.

Alors qu'arithmétiquement, la Soissonnaise, représentante de la motion défendue par Benoît Hamon, pouvait prétendre l'emporter, le 1er Secrétaire fédéral sortant s'est d'abord largement imposé dans ses bastions. Ainsi à Hirson, il est crédité de 98,6%, de 95,13 % à Marle et de 71,76 % à Château-Thierry. De même, il remporte l'ensemble des suffrages à Rozoy, Crouy et sur le Val de l'Aisne.
PS_VOTE_FEDE_08_bureau
Ensuite, là où Claire Le Flécher pouvait espérer conforter son avance, Jean-Jacques Thomas se situe bien au-delà des résultats obtenus par la motion de Ségolène Royal.

Ainsi à Laon, il talonne Claire Le Flécher à cinq voix et à Saint-Quentin, la porte-parole de Benoît Hamon n'obtient que onze voix d'avance. A Vervins, Jean-Jacques Thomas réussit également à revenir à quatre voix de sa challenger.

De plus, avec une participation en hausse à 63%, les nouveaux votants se sont majoritairement portés sur le Maire d'Hirson qui, au total, l'emporte dans treize sections. A noter qu'à Braine et Fère-en-Tardenois, les deux candidats se tiennent dans une égalité parfaite.