STE_CATHERINE_08_ruban
La même question se pose chaque année avant même que le ruban ne soit coupé : la météo sera-t-elle au rendez-vous ? Force est de constater que contrairement à 2006 où d'abondantes chutes de neige au petit matin avaient refroidi marchands et badauds, hier la température clémente a aidé Jean-Pierre Balligand, Alain Reuter, Vice-Président du Conseil régional ; et Jean-Jacques Thomas dans leur exercice inaugural.

Quant au public, autre question récurrente, vers onze heures, la rue Charles de Gaulle était bien fréquentée. Plus ou moins que les années précédentes ? Une chose est certaine, Johnny Malacord et Daniel Dautremay, les deux placiers municipaux ; ont encaissé les mêmes recettes des marchands ambulants. De ce côté, malgré la crise, 2008 restera un bon cru confirmé par les détritus ramassés en fin de journée par les équipes de nettoyage.
STE_CATHERINE_08_public
En effet, près de 25 m3 de cartons d'emballages ont été compactés sitôt la fermeture de la foire. Un indicateur incontestable quant aux ventes effectuées.

Malgré tout, les traditions évoluent et Sainte-Catherine n'est plus l'occasion, avant l'hiver qui s'achemine, de faire provisions d'aulx et de chandails. La tradition des tripes demeure et la présence de Stéphane Mensuelle, de Luzoir, a redonné un peu de saveur au plat traditionnel.
STE_CATHERINE_08_P_r_16D5C1
Quant aux gaufres (au Maroilles ou non), chocolat et autre vin chaud, la dégustation a souvent trouvé preneur. Tant il est vrai qu'une invitation d'un Père Noël plus vrai que nature ne se refuse pas.

Et c'est bien connu, en matière gastronomique, les élus thiérachiens résistent à tout … sauf à la tentation !