03 novembre 2008

HALLOWEEN : MOINS DE MAISONS DÉCORÉES.

Signe des temps, crise du pouvoir d'achat, rayons des supermarchés réduits au maximum ? Toujours est-il que le concours de décorations des habitations n'a pas connu le succès des années précédentes. Néanmoins au terme du spectacle donné salle Michel Carpentier, les élus ont récompensé les décorations les plus originales : dans la catégorie « commerce », Mme Lydie Splenger, du bar « le Cobra », 8, place Villemant ; pour les maisons, Maël, Anaël, Marie, Paul et Quentin Charlier, 9, rue de Vervins ; Emilie Lequeux, 140, rue de Guise et... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 01:41 - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 novembre 2008

PAS RÉACTIF, RÉACTIONNAIRE !

Pour parler, il parle. Cependant, à l'instar des illusionnistes de jadis, Nicolas Sarkozy ne sort pas grand-chose de son chapeau et les lapins sont surtout ceux posés par la croissance, le pouvoir d'achat et le plein emploi. Avec un plan annoncé tous les deux jours, il aime la magie du verbe autant que les tours de passe-passe. Ainsi, face aux vagues de licenciements, il annonce la création de 100 000 contrats aidés, feignant au passage de découvrir un traitement social du chômage qu'il avait vilipendé quelques mois plus tôt avant... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 01:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 novembre 2008

JEAN-JACQUES THOMAS A LA TRIBUNE DE LA MAL : « L'EAU TUE DIX FOIS PLUS QUE LES GUERRES ».

L'Agence de l'Eau Seine-Normandie vient de lancer une campagne d'information sur l'importance de l'eau et les mesures nécessaires à sa préservation. A la Maison des Arts et Loisirs, élus, consommateurs, agriculteurs, étudiants et industriels se sont donc retrouvés pour débattre sur les schémas d'aménagement et de gestion de l'eau, sur les obligations européennes et les objectifs d'une meilleure qualité des milieux naturels à l'horizon 2015. Au terme des témoignages - dont celui de Mathieu Canon - sur les pratiques agricoles,... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 01:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 novembre 2008

TROIS COLUMBARIUMS POUR UN SERVICE PUBLIC ET UNE PRATIQUE EN PROGRESSION.

Faute de place, la crémation gagne-t-elle du terrain ? Pas seulement. D'abord institutionnalisée en Asie par le bouddhisme et l'hindouisme, elle progresse. Y compris à Hirson. Bien qu'autorisée en France depuis 1887, il fallut attendre près d'un siècle pour que la crémation constitue une alternative crédible à la traditionnelle inhumation. Utilisée par 0,9 % des familles en 1980, en 2004, elles étaient près de 25% à opter pour une pratique qui nécessite des crématoriums plus nombreux et, bien évidemment, des columbariums. Même... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 01:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 novembre 2008

LA TOMBE FLEURIE DE RÉMY GALLAS ET DE RAYMOND MAHOUDEAUX.

A plus d'un siècle d'intervalle, ils furent tous deux Maires d'Hirson. Si Raymond Mahoudeaux demeure le plus connu et son souvenir plus vivace dans la mémoire des Hirsonnais, Rémy Jean Gallas conserve au cimetière une place importante. Il est vrai que la tradition de l'époque voulait que le mausolée traduise également la position sociale du défunt. La sépulture de Jean-Antoine Brisset, médecin impérial et donateur du centre hospitalier qui porte son nom illustre cette coutume. Oubli réparé, à l'initiative du Conseil municipal,... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 01:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 novembre 2008

L'HOMMAGE A GEORGES BONÉRANDI, HOMME DE PARTAGE, DE GRANDEUR D'ÂME ET DE CŒUR.

Plusieurs centaines de personnes se sont pressées jeudi après-midi pour rendre un dernier hommage à Georges Bonérandi dont la longue silhouette ne se détachera plus dans les assemblées locales, n'émergera plus des réunions auxquelles il participait. Et pourtant, si la vie a quitté son corps, avec une soudaineté qui a plongé toute une ville dans la stupeur puis dans une infinie tristesse, la vie du Conseiller municipal se prolongera encore grâce à ce qu'elle fut, à ce qu'elle a apporté à nombre de ses concitoyens, de ses amis, des élus... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 01:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 novembre 2008

CIMETIÈRE : 6 600 CONCESSIONS ET DE NOUVEAUX TERRAINS POUR UN SERVICE PUBLIC VIVANT.

Nul mieux que Ludovic Grisot ne connaît le cimetière d'Hirson. Il est bien sûr incollable sur l'emplacement des sépultures, mais tout autant sur les dates de naissance et de mort des défunts, leur filiation et souvent leur vie. Bref, mieux que n'importe quel « Who's who, », le « Maire du cimetière », comme il est souvent appelé, veille jalousement sur son territoire et sur les 6 600 concessions dont il a la charge. Au terme d'une longue et très précise procédure, certaines tombes abandonnées sont reprises dans le patrimoine... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 01:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 novembre 2008

PLUS DE 4 000 COMPOSITIONS FLORALES DANS LE PLUS VASTE JARDIN HIRSONNAIS.

Contrairement à la plupart des grandes fêtes liturgiques et à ce qu'imagine la croyance populaire, la Toussaint ne tire pas son origine de textes bibliques. En effet, lors des vagues d'évangélisation du Ve siècle, les moines qui évangélisaient l'Irlande, la Grande-Bretagne et la Gaule se retrouvèrent en concurrence directe avec la fête païenne de Samain. Pendant cette période qui marquait le début de la moitié sombre de l'année, les rituels druidiques se perpétuaient entre banquets et libations. L'évangélisation a eu comme... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 01:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]