AESN_Comit__de_bassi_17541F
A l'occasion de la session de l'Agence de l'Eau Seine-Normandie, Jean-Jacques Thomas est intervenu à Paris lors de l'adaptation du IXe Programme d'investissements et, notamment, du plan de relance présenté par son Président André Santini.

En effet alors qu'en 2008, les demandes des collectivités avaient tendance à dépasser les offres de financement, l'Agence de l'Eau a obtenu l'autorisation de Bercy de contracter un emprunt auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations. De ce fait, l'Agence a donc décidé mardi de transformer 5 % de subvention en 20 % d'avance sans intérêt avec une durée d'amortissement de vingt ans sans différé.

Alors que la France accuse un net retard dans la mise aux normes de ses stations d'épuration, 80 millions d'euros sont dégagés auxquels s'ajoutent 12 % supplémentaires consacrés au renouvellement des réseaux d'assainissement, soit 69 millions de plus que la dotation initiale.

Par ailleurs, comme Jean-Jacques Thomas l'avait souhaité, l'apport de dix millions permettra de réaliser 1 200 installations supplémentaires d'assainissement non collectif et 50 millions supplémentaires seront affectés à l'alimentation en eau potable. Au total, le IXe Programme (2009-2012) atteint 5,579 milliards d'euros et bénéficie donc d'une enveloppe augmentée de 383 millions.