Eolienne_Clastres
Particulièrement stratégique au pays des Trois-Rivières, la question relative à l'environnement figurait évidemment en bonne place de la dernière réunion de la Communauté de communes des Trois-Rivières. Déjà, en mars 2006, l'ensemble des élus avaient adopté un schéma communautaire de maîtrise de l'énergie et des énergies renouvelables au sein duquel l'éolien tient une place centrale. D'autant que la France doit fixer comme objectif de faire passer d'ici 2010, de 15 à 21 %, la part des énergies renouvelables.

Après avoir tenu compte des remarques du Comité technique éolien en août, puis retravaillé récemment avec la DRIRE un nouveau projet, la Communauté de communes présentera à l'Etat le périmètre de ce que Jean-Jacques Thomas espère être la future zone de développement éolien. De manière à préserver les sites sensibles d'intérêt écologique et les monuments historiques, les premières études ont donc été corrigées.

Etabli en large concertation avec l'ensemble des acteurs, le nouveau périmètre concerne deux zones délimitées par une partie des communes de Saint-Michel, Martigny, Leuze, Any-Martin-Rieux, Aubenton et Watigny.

Pour le Président de la communauté de communes, le projet adopté à Neuve-Maison répond non seulement à la Charte départementale pour l'implantation des éoliennes, mais s'inscrit dans une cohérence globale. Au total, dix à quinze éoliennes sur une superficie d'environ 9 km2 représentent une puissance de 45 MW avec une facilité de raccordement sur le poste source implanté au sud-ouest d'Hirson.