ORIGNY_Maison_retraite
En fin d'année, pour le Canton d'Hirson en général, pour plusieurs communes, établissements publics et associations, les toutes dernières séances de l'Assemblée départementale ressemblent à des étrennes. En effet, au total, pas moins de 461 877 euros ont ainsi été attribués en faveur du développement local.

Face aux besoins de modernisation, Jean-Jacques Thomas et la Direction de la Maison de retraite Saint-Vincent de Paul, d'Origny-en-Thiérache se mobilisent depuis plusieurs années déjà pour réaliser des travaux déjà largement engagés. En plus des subventions accordées, cette fois, le Conseil général garantit un emprunt de 200 000 € contracté auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations et destiné au financement de la rénovation du bâtiment principal. Ces travaux permettront d'y accueillir les personnes âgées dépendantes.
LOTISSEMENT_OPHLM_ru_2238B2
L'habitat apparaît déjà comme l'une des priorités des prochains mois. Ainsi, à Mondrepuis, la Municipalité engage, rue du Commandant Lépine, la construction de dix logements locatifs pour lesquels l'aide du Conseil général se monte à 61 000 €. A Hirson, dans les prochains mois, sortiront de terre, à l'angle des rues Chanzy et du Bas-Rouet, six logements locatifs individuels, dont un, accessible aux personnes à mobilité réduite. L'OPHLM consacrera également une parcelle à l'accession sociale à la propriété. Au total, pour ce programme, le soutien départemental atteint 36 600 €.

Toujours dans le domaine de la construction et l'environnement, une subvention de 37 729 € du Conseil général à la Communauté de communes, soit 20 %, complète celle de 60 % de l'Agence de l'Eau Seine-Normandie pour la réhabilitation de vingt installations d'assainissement autonome à Mont-Saint-Jean. A Iviers, pour quatre installations cette fois, l'aide porte sur 7 013 €.

A Eparcy, depuis 1997, Mme Fourdrignier-Pointier, a aménagé cinq chambres d'hôtes, labellisées « gîtes de France, trois épis ». Aujourd'hui, il importe de rénover le chauffage, l'isolation avec le remplacement des fenêtres de trois chambres et la modernisation d'un cabinet de toilette. Sur un total de 20 512 €, la participation départementale se monte à 7 500 €.