ORIGNY_VOEUX_09_disc_25283C
Diaporama sur grand écran, défilé des images des réalisations municipales, agrémentée de quelques airs de l'harmonie, la cérémonie des vœux auriniens évolue sur la forme. Pas sur le fond cependant puisque comme Jean-Claude Plancoulaine le souligna hier soir, les électeurs ont renouvelé leur confiance à l'équipe en place.

De fait, avant Jean-Louis Pérotin, l'Adjoint au Maire s'est attaché à présenter les réalisations comme les travaux de menuiserie, dans le hall, les vestiaires et les sanitaires de la salle Pouchèle, le drainage de la rue du Routy, la réparation du mur de soutènement de la RD 363, du logement communal rue du Stade et dans les écoles.

En remerciant Jean-Jacques Thomas, les deux élus auriniens mirent également en valeur l'intervention du Conseil général notamment sur le plus important chantier de la rue de la Montagne noire dont l'inauguration fut annoncée au printemps.
ORIGNY_VOEUX_09_salle
Devant une assistance fournie, Jean-Claude Plancoulaine mit également en avant l'importance d'une gestion adaptée de l'eau et du syndicat intercommunal créé dans les années 50-60 par Edouard Pouchèle. Le nouveau forage de La Hérie devrait cette année se substituer au puit des Coutures.

Une initiative qui amena Jean-Jacques Thomas à souligner l'importance de l'intercommunalité : « notre avenir commun » affirma-t-il et des « services publics de proximité » en proposant à Jean-Louis Pérotin que la commune acquiert les terrains nécessaires à la construction du nouveau CPI. Dans cette hypothèse, le SDIS versera à la commune un loyer correspondant aux annuités de l'emprunt contracté pour l'investissement.
ORIGNY_VOEUX_09_disc_25283B
De même, s'agissant des travaux routiers, grâce au Fonds Départemental de Solidarité (FDS) financés à hauteur de 49% par le Conseil général, les prochains mois seront mis à profit pour refaire les rues Chantraine, du Hélin, Grand Faux, Pont à Berger et du cimetière.

Après que l'harmonie municipale ait emprunté trois morceaux, le Conseiller général annonça aux élus auriniens que, suite à son intervention auprès de la Commission d'arrondissement, la réfection du pont Chantraine estimée à 22 000 € bénéficiera d'une aide départementale de 10 700 €.

Une occasion supplémentaire de démontrer l'intérêt du travail en commun et de la cohésion tant au niveau cantonal qu'au plan communautaire.