SDIS_LE_NOUVION_TROC_26CF29
« L'expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru » en citant Confucius, au terme de la passation de commandement au Centre de secours du Nouvion, Jean-Jacques Thomas a cependant précisé que le philosophe chinois ne connaissait pas Noël Trochain dont « la carrière éclaire également le futur ». Avec les capitaines Laroche, retraité depuis novembre à Rozoy, et Soufflet qui a rendu son tablier la semaine dernière à La Capelle, le chef de corps nouvionnais constitue l'un des piliers du SDIS. Il est vrai que depuis février 1970, date à laquelle il est devenu sapeur-pompier à Esquehéries, il affiche aujourd'hui trente-huit passées sous l'uniforme dont trente-six au Nouvion.
SDIS_LE_NOUVION_Trochain
Homme engagé, Conseiller municipal durant deux mandats, Noël Trochain s'est également beaucoup investi pour obtenir en 1987 un nouveau centre de secours. Syndicaliste pendant trente ans, Président de l'amicale laïque des écoles, il est toujours « Conseiller du salarié » et membre actif des « Restos du cœur ».

Devant une foule importante tant sur la place de la commune qu'en la salle polyvalente, la cérémonie présidée par Jean-Jacques Thomas a donc tenu en présence de l'Adjoint au Maire que de Thierry Thomas, Conseiller général du Canton, à rendre hommage au jeune retraité grâce auquel les J.S.P de Fontenelle, comptent quinze jeunes motivés.
SDIS_LE_NOUVION_TROC_26CF28
« Vous avez également su, souligna le Président du SDIS, préparer votre succession en travaillant de concert avec le lieutenant Goguillon qui, je le sais, partage vos opinions et saura prendre le relais sans à-coups ». Pompier depuis trente et un ans ; au Nouvion depuis 28 ans, il connaît parfaitement un centre qui assura 439 interventions en 2008 contre 384 l'année précédente.