23 janvier 2009

LES MÉDAILLÉS MILITAIRES DE SAINT-MICHEL DÉFENDENT L'INTERNATIONALISME DE LEURS VALEURS.

Le geste peut paraître traditionnel. Il est, avant tout, chargé de symboles. En déposant une gerbe devant la plaque commémorative dédiée aux 166 Saint - Michellois « morts pour la France » lors des différents conflits du XXe siècle (1914 - 1918, 1939 - 1945, Indochine et Afrique du Nord), Jacques Raguet, Président de la 1081e Section des Médaillés militaires de Saint - Michel ; Jean-Jacques Thomas, Thierry Verdavaine et Jean-Paul Martin, Président de l'Union Départementale des Sections de Médaillés Militaires de l'Aisne ont... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 janvier 2009

L'ENTRAIDE ET LA FIDÉLITÉ RÉCOMPENSÉES.

Comme il est maintenant de tradition, l'assemblée générale des médaillés militaires de Saint-Michel servit de cadre à une série de remise de distinctions. A commencer par l'insigne des dames d'entraide remis par Jacques Raguet à Liliane Demeiller et Jacqueline Vazard. Par ailleurs, le diplôme d'honneur de la Société nationale fut délivré à André Matton, Gérard Demessence et Josseline Zajac, Vice-présidente chargée des dames d'entraide. La médaille de bronze fut ensuite remise à Marie Boudrut, Chantal Boquelet, Monique Levin et... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 janvier 2009

LES RÉPLIQUES DU MAÎTRE DE L'IRONIE CONJUGALE MISES EN SCÈNE PAR LE THÉÂTRE DU GRIM'LOUP.

« On a les femmes dans les bras, puis un jour sur les bras, et bientôt sur le dos » Sacha Guitry n'a jamais été avare de bons (?) sur les femmes et l'une de ses pièces les plus jouées « N'écoutez pas Mesdames » n'en manque pas. Ainsi Daniel Bachelet (Patrick Plets), le mari trompé de la pièce, s'interroge : « Je vais donc enfin vivre seul ! Et, déjà, je me demande avec qui ». Le ton est donné avec cette pièce écrite en 1942 par le maître de l'ironie conjugale. Troupe d'amateurs, en résidence à Saint-Quentin, le Théâtre du... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]