ST_MICHEL_UAC_AG_09_Bureau
Cheville ouvrière de l'Union des anciens combattants de Saint-Michel, Francis Anacléto avait le 23 octobre dernier adressé sa démission de Président. De fait, samedi, en sa qualité de vice-Président, René Leclère a donc conduit les travaux de l'Assemblée générale tenue en la salle polyvalente.

Comme souvent en pareille circonstance, la nombreuse assistance salua la mémoire des adhérents disparus : Daniel Gaudion, Charotte Bernaille, Roger Forgeau, André Nivalle, Jacques Leclère, Pierre Allias, Francis Gaudion, André Martin, Jacques Wéry.

ST_MICHEL_Anacl_toDe même, le Président de séance évoqua l'activité de l'association au travers des nombreuses manifestations patriotiques, à Saint-Michel, bien évidemment, mais également à Hirson, Effry, Etréaupont, Haudroy ou Momignies. L'UAC, en effet, développé des relations suivies avec ses homologues belges de la région de Chimay.

De l'inauguration de la nouvelle gendarmerie d'Hirson à la remise de la légion d'honneur à Serge Keiser en passant par toutes les commémorations officielles, ce rappel fut l'occasion pour Jean-Jacques Thomas d'évoquer « le temps qui passe, l'importance du témoignage et de la mémoire collective dont les anciens combattants sont des dépositaires privilégiés ».

D'où le souhait du 1er Vice-Président du Conseil Général que l'UAC retrouve un Président. Un vœu entendu puisqu'après l'élection de Monique Levin au poste de trésorière, Francis Anacléto accepta de revenir à la Présidence. Un retour plébiscité par l'assemblée.