L_HOMME_QUI
Dans la continuité du succès remporté la saison dernière avec « Nous avons toutes la même histoire », François Godart revient cette année avec une nouvelle mise en scène tout aussi déconcertante. Après Landouzy-la-Ville et Watigny – et alors que la représentation d’Ohis fut annulée en raison de la grève des comédiens – ce soir la Comédie de Picardie retrouvera la salle de l’Eden avant de planter demain son décor à Saint-Michel.

Dans « L'homme qui prenait sa femme pour un chapeau », le neuro-psychologue Oliver Sacks explore le cerveau humain et ses mystères. Peter Brook a, en effet, décelé la dimension théâtrale de cette recherche scientifique dans une étroite complicité entre le patient et le médecin. Le patient assis sur une chaise, apparaît dans une concentration, une attention et une présence physique qui rappellent celles de l'acrobate qui défie les lois de la pesanteur.

L'incongruité des comportements, des réponses farfelues et des histoires surréalistes emmène le spectateur à la frontière du réel, où le rationnel n'a plus tout à fait sa place ; la relativité du monde peut alors apparaître.

Vendredi 30 janvier 2009 – 20h30 – Hirson
Samedi 31 janvier 2009 – 20h30 – Saint-Michel
Mise en scène de François Godart, de la Comédie de Picardie
Texte de Peter Brook et Marie-Hélène Estienne
Entrées : 8 € et 2 €.