COLLEGE_COBAST_2010__lus

Malgré les difficultés, le Conseil général de l’Aisne poursuit la modernisation de ses cinquante-sept collèges publics. Mieux encore, au titre de ses priorités, il consacre pas moins de 160 millions d’euros à la requalification de quelque 48 établissements. « Il est évident, précise Jean-Jacques Thomas, que totalement rénové, par exemple, le collège Savart, de Saint-Michel, n’est pas concerné. Cependant, à Hirson, le collège Cobast bénéficiera d’un investissement de 3,8 millions d’euros. » 

A l’occasion d’une visite de chantier effectuée en compagnie de Marc Kyriacos, Directeur des bâtiments, le 1er Vice-Président du Conseil général a donc détaillé le programme de modernisation d’un établissement dont les premiers bâtiments furent construits en 1975 et l’extension réalisée vingt ans plus tard.

COLLEGE_COBAST_2010_cuisine

Avec près de six cents élèves, dont près de quatre cents demi-pensionnaires, le collège Cobast accueille, en effet, une communauté éducative de 83 personnes dont cinquante professeurs. D’où la nécessité de mettre aux normes les cuisines et le restaurant avec la redistribution des espaces, l’isolement des circuits propre et sale, la rénovation des réserves et le remplacement des matériels.  

De plus, de nouveaux vestiaires et sanitaires seront construits ainsi que le bureau du chef cuisinier. Un accès pour personnes à mobilité réduite complètera la reprise des lavabos de la salle de restaurant et l’accès des élèves pour le passage des badges.

COLLEGE_COBAST_2010_nouvelle_salle

Après la réfection déjà engagée des grilles côté rue Salvador Allende, la prochaine étape passera par le démontage complet des façades. Elles seront remplacées par des panneaux isolants. « L’objectif, précise Marc Kyriacos, est de mieux gérer l’énergie et d’améliorer le confort acoustique ».  

L’opération  devrait également permettre de diminuer la facture de chauffage. « Par les temps qui courent, ajoute Jean-Jacques Thomas, ce n’est pas négligeable ». Enfin, dans le cadre du plan d’accessibilité, un nouvel ascenseur sera installé ».

COLLEGE_COBAST_2010_r_fectoire

L’ensemble de ces travaux reprendront début 2011 de manière à ne pas gêner le fonctionnement de l’établissement tout en assurant l’accès à la demi-pension. Même si, dans l’ultime phase de finition, les élèves devront prendre leur repas au lycée Joliot-Curie. L’an dernier, pour les mêmes raisons, c’étaient les lycéens qui déjeunaient au collège.