GRETA_GARDE_EQUESTRE_2010_JJT

Depuis le mois de juin, des cavaliers patrouillent en ville, sur les zones commerciales, à Blangy ou sur la coulée verte. Tous appartiennent à la formation initiée en partenariat avec le GRETA d’Hirson.

« Sans doute parce qu’elle sort des sentiers battus et qu’elle intègre de nouveaux principes, cette promotion d’agent de sécurité équestre se révéla d’abord un parcours d’obstacles ». Lors de la présentation officielle, Jean-Jacques Thomas souligna, en effet, malgré le succès confirmé en termes de placement par la précédente formation « maîtres-chiens », les difficultés rencontrées au départ pour le démarrage du module équestre.

GRETA_GARDE_EQUESTRE_2010_chevaux

Soutenu par Didier Cardon, Vice-Président du Conseil régional chargé de la formation, l’opération devait, en effet, mobiliser quatre partenaires : les  GRETA d'Hirson et de Saint-Quentin, le centre équestre de l’Etrier de Sainte-Catherine et la Maison Familiale de Beauregard. Une première en Picardie.

Finalement, depuis le 3 mai, sous la direction de Thierry Fournaise, Jean-Michel Berteaux, Olivia Desse et Raymond Debienne, douze stagiaires, dont onze Thiérachiens, ont satisfait aux critères de sélection avec l’objectif d’obtenir d’ici fin novembre les attestations de sauveteur secouriste au travail, de formation-prévention des risques liées à l’activité physique et de formation au « galop 4 » ;;mce: script type=;">t;> ot;>l’habilitation électrique HO-BOV et le certificat de qualification professionnel d’agent de prévention et de sécurité.

GRETA_GARDE_EQUESTRE_2010_groupe

Pour ce faire, tous devront suivre 721 heures de formation au lycée Joliot-Curie, pour les domaines théoriques ; à Beauregard, pour la partie hippologie, maréchalerie, entretien du matériel ou alimentation du cheval, et à l’Etrier pour l’équitation, le self-défense, les techniques de gestion des foules et de déplacement en milieu naturel. De plus, le groupe devra également satisfaire à 210 heures en entreprise, dont la première du 26 juillet au 8 août.