TRANS 2011 IMPRO trio

Au Québec, dans une mise en scène copiée sur le cérémonial des matchs de hockey, deux équipes d’improvisateurs s’affrontent, se mesurent, se combattent autour de thèmes tirés au sort par l’arbitre.
A L’Eden, pas de ring, mais la possibilité offerte (et saisie) au public de s’exprimer en totale liberté. Pas de lancer de savate cependant pour faire connaître son assentiment ou ses préférences pour l’une ou l’autre des acteurs.

TRANS 2011 IMPRO artistes

Pour la première fois, les comédiens de la ligue d’improvisation de Marc-en Barœul étaient donc à l’affiche des Trans’ pour des figures (totalement) libres sur des exercices imposés par les spectateurs. Les mots ont ainsi claqué comme des coups de fouet après qu'ils aient servi à ébaucher d'improbables scénarios. Grenouille permit de suivre un voyage initiatique à la ville. Train et barbichette valurent au public d'accompagner un couple en voyage de noces tandis que le pianiste ressuscitait le tube de richard Anthony. En quelques secondes, Paul et Louise, deux Cht'is bon teint se sont retrouvés sur Mars à la recherche d'une introuvable baraque à frites.

TRANS 2011 IMPRO couple

Les trois comédiens ont ainsi rivalisé de (bons) mots, déclamant, à la demande de la salle, leurs improvisations sur le thème du voyage à la manière de Marguerite Yourcenar et de Shakespeare, en rimes ou sans parole. De quoi aider à se retrouver aux portes du Paradis pour mieux s’en évader ou d’échanger son rôle face à l’amnésie du réceptionniste. Les Trans’ ont découvert l’improvisation, mais il y a fort à parier que l’exercice trouvera d’autres échos en saison.