18 juin 2011

BASSIN ÉCRÊTEUR DE MONTORIEUX : DES INCOMPRÉHENSIONS, MAIS PAS DE DÉBORDEMENT !

«  Hirson, on s’en fout ». «  Vous n’avez qu’à raser les cinq cents maisons inondées et on sera tranquille ». Hormis, ces deux sorties qui n’apportent rien au débat (!), si ce n’est verser de l’huile sur le feu entretenu par une poignée d’irréductibles, le débat public organisé à Saint-Michel sur la lutte contre les inondations a permis de poursuivre le dialogue déjà engagé en février 2010 et à Hirson le 18 mai. Certes, à certains moments, MM. Grand’homme et Bellot, propriétaires à Montorieux, ont campé sur leurs... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juin 2011

LA RUE DE LA ROCHE ÉGALEMENT PROTÉGÉE.

Jean-Jacques Thomas le confirme à chaque occasion. Le projet de bassin écrêteur doit progresser dans la transparence. Lors de la réunion de Saint-Michel, Philippe Vanderschaeghe et Jacques Grand’homme avaient souhaité obtenir des éléments complémentaires sur les caractéristiques de l’ouvrage de Montorieux. Le 15 juin, Jean-Michel Cornet leur a donc transmis les relevés topographiques des plans de l’ouvrage et de la vue en élévation. De même, Jean-Jacques Thomas l’a, une nouvelle fois, rappelé : Hirson n’est pas la seule... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 juin 2011

TAHITI CHAUD, CHAUD, SHOW : LES BALLETS POLYNÉSIENS ENCHANTENT L’EDEN.

ImIaora, Maeva, Manava, sans oublier Aloha : à eux seuls, ces mots de bienvenue résument la culture polynésienne. Cette chaleur (communicative), justement appelée « Aloha Tahiti Show », la troupe a su la transmettre au public de l’Eden. Dans une salle comble, ce rendez-vous coloré restera comme l’un des moments-phares des Trans’ 2011. Autour de la musique et de la danse, de retour de Roumanie, le ballet tahitien a, en effet, proposé un voyage rythmé dans les îles du Pacifique. Associée de façon étroite à l'idée... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 juin 2011

FURTADOR : LE DÉFILÉ AUX RYTHMES ET AUX COULEURS DU BRÉSIL.

Rio : s’il est, au monde, un symbole du carnaval, c’est incontestablement la ville brésilienne où le défilé est élevé au rang de fête nationale. A Hirson, la Cavalcade s’est, elle aussi, donné des couleurs et surtout du rythme avec les danseuses du « Furtador Brésil » et les capoéristes, ces artistes, simulant un sport de combat agrémenté de sauts périlleux et autres pirouettes spectaculaires. Quant aux musiciens du groupe, eux aussi costumés, ils ont permis au public des rues et du stade de bouger au son de la samba.
Posté par jjthomas à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]