SDIS CONGRES GUISE 2011 défilé véhicules

C’est l’un des moments attendu par le public massé sur le parcours. A l'occasion de chaque congrès départemental, le SDIS présente une série des véhicules répartis dans les 69 centres du département. Ainsi, les spectateurs guisards et les officiels à la tribune ont découvert un véhicule léger toute utilité hors route, avec un chef de groupe chargé du commandement de deux à quatre engins d’intervention. Le défilé comprenait également deux véhicules de secours et d’assistance aux victimes, armés par trois à quatre sapeurs-pompiers, assurant le transport d’une victime, médicalisée ou non, vers le centre hospitalier le plus proche. L’Aisne compte VSAV au prix unitaire de 88 000 €.

Un véhicule de secours routier moyen composé de trois hommes chargés du découpage, du calage, de l’éclairage, du balisage et de l’éventuelle extinction des véhicules accidentés fut ensuite présenté. Le SDIS dispose de 44 VSR à 177 000 € l'unité. 

SDIS CONGRES DPT 2011 camions

Le public découvrit aussi deux fourgons pompe-tonne armés par six à huit hommes. Il s’agit du véhicule d’incendie le plus courant pour les sapeurs-pompiers Français, Il transporte 3 000 litres d’eau. Il est équipé d’une autopompe pouvant débiter 120 m3/heure à une pression 15 bars. 39 FPT sont aujourd’hui en service dans le département. Ils coûtent chacun 210.000 €.

Le défilé guisard comprenait une échelle séquentielle pivotante de 30 mètres, armée par trois hommes. Equipée d’une nacelle, elle effectue des sauvetages jusqu’à trente mètres de hauteur et permet aussi de combattre les incendies. Quatorze échelles existent actuellement pour un coût unitaire de 350 000 €.

SDIS CONGRES DPT 2011 tribune

Devant la tribune défila également l'un des onze  véhicules de liaison hors-route, destinés au déplacement du chef de groupe (24.000 €), quatre des quarante camions citerne destinés aux feux de forêts. Ils sont également utilisés pour attaquer des feux inaccessibles aux engins classiques. Tous terrains, armés par quatre hommes, ils sont équipés d’une cuve de 3 500 litres et d’une autopompe de 60 m 3/heure. Ces engins sont équipés de dispositifs d’arrosage d’auto-protection activés lorsque l’équipage se trouve en danger. Prix d’achat :158 000 €.

Un véhicule de première intervention, armé de quatre hommes, possédant une cuve de 600 litres et d'une pompe de 30 m3/heure fut ensuite présenté. Il est utilisé pour l’attaque du feu et les premiers sauvetages. Engin de base des centres de première intervention des communes rurales, le VPI revient à 112 000 € pièce. Il en existe 26 dans l’Aisne.

SDIS CONGRES DPT 2011 défilé voitures

Ce défilé permit également de découvrir un camion-citerne grande capacité, pouvant amener sur les lieux d’opération 12 000 litres d’eau en complément des engins-pompes qu’il peut ainsi alimenter lorsque le point d’eau est éloigné du sinistre ou lorsque la ressource est insuffisante. Trois engins de ce type sont affectés dans l’Aisne pour un total de 183.000 €. Enfin, furent présentés aux spectateurs des matériels plus spécialisés comme la Cellule de reconnaissance des risques chimiques ou celle de lutte contre les pollutions, ainsi que le véhicule cynophile. Ces matériels représentent un investissement important pour le SDIS. Cette année, il mobilise trois millions d’euros pour l'achat, l'entretien et l’équipement des véhicules.