CANTONALE 2011 CL Isérable

Si l’écart creusé le matin lors du contre-la-montre mettait Anthony Turgis en position de force vis-à-vis d’Anthony Morel et de l’armada beauvaisienne, encore fallait-il contrôler l’épreuve en ligne. Difficile malgré tout avec seulement deux coéquipiers autour du maillot jaune. Pourtant, le trio de l’U.S Métro a réussi une course autant tactique que physique avec un Alexis Isérable et un Quentin Guignard présents du début jusqu’à quasiment l’emballage final.

CANTONALE 2011 CL dix échappés

Au départ d’Ohis, le coureur d’Ile de France prend, en effet, la roue de Macé (Calvados) et d’Alexis Martin (Beauvais), les premiers échappés. Très vite, le trio devient un groupe de onze puis de dix coureurs après que Noblecourt (Aisne) ait décroché. Ont ainsi faussé compagnie au peloton, outre les trois attaquants, Kochanski et Ribicki (Roncq), Simon Martin (Nogent), Bacle (Aubervilliers), Bertrand (Charleroi), Betes (Eure) et Cordier (Beauvais). Rapidement, le groupe creuse l’écart : 11’’ aux Routières, 25’’ à Buire, 38’’ à La Hérie, 40’’ à Bucilly. Si, Houffleyn (Fintro), déjà lui, part en contre avec Parent (Roncq) dans sa roue, le maillot jaune comprend que Cordier est un candidat à la victoire finale. Il réagit et la jonction s’opère donc à mi-course.

CANTONALE 2011 CL coureurs Aubenton

A la sortie d’Aubenton, en deux temps, le Belge Houffleyn réussit alors à prendre la poudre d’escampette, mais, là encore, Isérable restera aux avants-postes et maintiendra l’écart avec l’échappé à 1’22’’. Une différence certes suffisante pour que le Flamand puisse rêver l’emporter au classement général, mais, dans la dernière ascension de la côte de Saint-Michel, le peloton est pointé à 48’’ puis à 38’’ au Pré Lorquin. Anthony Turgis peut donc remercier Isérable et Guignard, ses deux coéquipiers qui, le devoir accompli, termineront aux 23e et 25e places.