CANTONALE 2011 CL peloton fleurs

Si pour sa douzième édition, la Cantonale reste une formidable aventure sportive, elle demeure également l’occasion de valoriser le Pays des Trois-Rivières. Côté course, la volonté de Jean-Pierre Depil et de ses amis du club « 52x11 », de la Municipalité d’Hirson et de l’Office municipal des sports permet seul de maintenir cette épreuve d’envergure réservée au Nord de Paris aux juniors. Les directeurs sportifs le reconnaissent : son organisation n’a rien à envier aux grandes. Dans l’Aisne, elle est même la dernière à s’ouvrir à cette catégorie d’âge.

Côté jardin, la Cantonale permet de visiter des contrées méconnues et même si, en ralliant Ohis à Hirson à la moyenne de 39,7 Km/h, les coureurs n’eurent guère le temps d’apprécier les paysages fleuris et verdoyants, plus d’une fois, la campagne thiérachienne avait mis ses habits de fête pour voir passer le maillot jaune au milieu d’un peloton multicolore.