ST-MICHEL 14 JUILLET 2011 gerbe

« Ici au pied du drapeau français, devant le monument aux morts qui rend hommage à ceux qui sont tombés pour la France, nous voilà une nouvelle fois réunis pour réaffirmer, de manière à la fois solennelle et conviviale, notre fidélité aux valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité, ces principes qui fondent notre République ». Après avoir défilé en compagnie de la batterie-fanfare Jeune France, des majorettes et des porte-drapeaux et de plusieurs élus, Thierry Verdavaine a ainsi rappelé en quoi le 14 juillet constitue un jour de fête.

ST-MICHEL 14 JUILLET 2011 dépôt gerbe

Avant de fleurir le monument aux morts en compagnie de Jean-Jacques Thomas et de l’Adjudant-chef Dussart, le Maire de Saint-Michel souligna l’importance de ce rendez-vous annuel. « Ce jour-là, dit-il, le peuple de France a pris le pouvoir en s’emparant de cet édifice, symbole de l’absolutisme, des privilèges aristocratiques et d’un passé féodal révolu ». Pour lui, en effet, la Révolution française n’était pas nécessairement inscrit dans l’Histoire, « il fallait, ajouta-t-il, des Hommes et du courage pour l’initier et la porter, mais également, pour la finir ». 

De poursuivre : « Notre 14 juillet n’est pas qu’un événement historique, c’est aussi, d’une certaine manière, un événement moral au sens où il nous oblige pour l’avenir. Il nous oblige quand il s’agit de lutter avec les armes de la démocratie ». 

ST-MICHEL 14 JUILLET 2011 garde à vous

Enfin, aux côtés des représentants des anciens combattants, de Jean-Jacques Thomas et de l’Adjudant-chef Dussart, « en ces temps changeants »l’élu saint-michellois en a appelé aux devoirs de chacun pour « demeurer fidèle aux valeurs d’égale citoyenneté, de fraternité et de tolérance ».