VAFC INAUGURATION STADE HAINAUT 2011 jeu

(Photos Didier Villain)

Certes, ce n’était qu’un match amical et, à domicile, les choses sérieuses débuteront le 13 août avec la réception en championnat de Brest. Malgré tout, VA n’a pu revenir à la marque après le but de l'Egyptien Mohamed Zidan marqué peu avant la pause. Il est vrai que Penneteau, le gardien nordiste, avait retardé l’échéance à trois reprises (11e, 15e et 23e). Le champion d’Allemagne a témoigné d’une réelle maîtrise même après l’expulsion de Santana, dernier défenseur, à l’heure de jeu pour une faute sur Pujol. Pas plus que Danic, l’attaquant valenciennois ne parviendra à prendre en défaut Weidenfeller. VA devra donc attendre la venue des Bretons pour débloquer son compteur au Hainaut.

VAFC INAUGURATION STADE HAINAUT 2011 tribune JJT

Incontestablement, la nouvelle arène valenciennoise a fière allure. Avec ses 25 000 places et sa pelouse de 5,50 m au-dessous du sol afin de diminuer les nuisances sonores pour les riverains, l’enceinte privilégie le kop implanté, comme à Lens, en face des tribunes d’honneur et non pas dans les virages. Certes, les nostalgiques conserveront un souvenir ému du vénérable stade Nungesser sans doute appelé à devenir un Eco-quartier, mais avec le Hainaut Valenciennes se dote d’un ensemble digne de la Ligue 1 achevé après un investissement de 75 millions d’euros assuré par la Métropole dont 20 millions apportés par le Conseil régional Nord-Pas-de-Calais.