LOGEMENT LOTISSEMENT BREMONT 2011 Ch Billot

Christian Billot eut l’occasion de le souligner lors des discours prononcés dans la Maison de quartier du Hautbert, « Hirson a, non seulement fait le choix de construire plus et de construire durable, mais également de bâtir un véritable projet dont la lisibilité s’apprécie sur le moyen et long terme ». L’accession sociale à la propriété, comme le nota Yannick Marlant, constitue également un élément de la politique municipale, « autant qu’une opportunité à saisir » avec l’opération « Ma maison dans l’Aisne », initiée par l’OPH et le Conseil général. Pour le montant d’un loyer, un couple devient, en effet, propriétaire. D’où la prolongation de l’opération rue Brémont, où six logements locatifs s’ajouteront aux quatre parcelles « Ma maison dans l’Aisne ».

LOGEMENT LOTISSEMENT BREMONT 2011 1ère pierre groupe

Cette volonté politique défendue par les élus hirsonnais s’illustre également avec le projet de réhabilitation de l’ancien collège Jules Décamp, rue Camille Desmoulins. Au cœur de la cité, ce projet présente une double opportunité : résorber une friche urbaine et créer de nouveaux logements adaptés aux personnes âgées.

LOGEMENT LOTISSEMENT BREMONT 2011 1ère pierre panneau« Il importe, en effet, expliqua Jean-Jacques Thomas, d’anticiper les demandes des habitants. La construction de logements intermédiaires entre le domicile et l’hébergement collectif répond donc à un souhait des personnes âgées et à la nécessité de préserver leur autonomie. Implanter ce type de logements au cœur de la ville favorise leur maintien et le lien social ». Présentée le 15 juin, la première étude de faisabilité évalue d’ailleurs le nombre de logements créés à vingt-trois : 13 de type II et 10 de type III. « C’est là, conclut le Maire d’Hirson, la traduction d’un progrès qu’à Hirson, nous considérons, plus que jamais, comme social ».