FRANÇOIS HOLLANDE AISNE 2011 Hirson JJT FH

Serein pendant le second débat des Primaires François Hollande l’était également quelques heures plus tôt lors de la réunion organisée à la Maison de l’Amérique latine où le candidat à l’élection présidentielle avait réuni son équipe de campagne et ses mandataires et à laquelle participaient Jean-Jacques Thomas et Yves Daudigny. Cette sérénité n’était cependant pas liée à l’avance supplémentaire que lui confèrent les sondages, mais davantage à ses visites multipliées sur le terrain. « Les enquêtes d’opinion, dit-il, indiquent une préférence, pas encore un choix ».

Pour lui, en effet, des interrogations demeurent sur le niveau de participation « à moins d’un million de votants ou, au contraire, deux ou trois fois plus avec un risque sur l’organisation ». Interrogation également sur le choix final des indécis et sur les marges de progression.

PRIMAIRES 2011 FRANCOIS HOLLANDE MARLE JJT YDAu lendemain de la victoire retentissante des Sénatoriales qui lui permit d’accueillir chaleureusement Jean-Pierre Bel, au milieu de son équipe, François Hollande réaffirma la priorité donnée à la jeunesse et à l’éducation.Du reste, le soir, devant les caméras de i-télé et de LCP, il est revenu sur le contrat de générations, ajoutant à la Maison de l’Amérique latine : « Après en avoir fait le thème de ma visite dans l’Aisne (notre photo), l’école, tout le monde y vient. Nicolas Sarkozy y répond en opposant les Français entre eux. Pour ma part, je demeure dans la même logique en en faisant ma priorité. Il faut lever cette espérance en France. La grande cause qui est la mienne reste celle de la jeunesse ».