41283883_p

En ce mois de juillet 2009, il n’avait pas cherché à masquer son émotion, ni le fait qu’en partant en Normandie pour se rapprocher de ses enfants, il laissait dans l’Aisne une partie de lui-même. « Je continue donc ma route, avait-il alors expliqué avec la sincérité qui le caractérisait, un peu contraint par les circonstances. Mais je me console. Je perds un Président, des collaborateurs, des relations, mais - et c’est le principal - je pense avoir gagné des amis. Merci à tous pour ce que vous m’avez donné. Vive l’Aisne et vivent ses sapeurs-pompiers ! ». Un terrible hasard a voulu que le Colonel Christian Ménage, Directeur du Service départemental d’incendie et de secours, soit revenu ce week-end dans le département pour y achever brutalement sa vie. L’accident vasculaire cérébral qui l’a terrassé dans la nuit de samedi à dimanche lui fut, en effet, fatal.

D’abord transporté au Centre hospitalier de Soissons, son transfert, un moment envisagé sur Amiens, fut, cependant annulé devant son état désespéré. Accueilli dans le service réanimation de Laon, il y est malheureusement décédé, hier, vers 17h. Particulièrement touché par cette brutale disparition, Jean-Jacques Thomas a donc tenu à rendre hommage à celui qui, à ses côtés, demeura quatre années dans l’Aisne, à « un Directeur humaniste, dont chacun a pu mesurer les capacités de travail, d'écoute et de dialogue ».

41284152_p

« Passionné par sa mission, il l’a toujours conduite avec rigueur, modernité et toujours avec humanité. Très tôt et, en toutes circonstances, il avait compris que seul le travail conjugué à une volonté de réussir était capable d’ouvrir les portes de la réussite professionnelle ». « De même, ajoute le Président du SDIS, Christian Ménage a su révéler la loyauté, la disponibilité, les compétences, les capacités de travail et la fidélité de ses collaborateurs. Leur tristesse, comme notre peine, aujourd’hui sont immense. A l’image de l’engagement d’un Chef qui, avec cœur, aura servi l’Aisne et les Axonais ».