HIRSON NOCTURNE CYCLISTE 2012 duo de tête

Le 25 mars, à Attigny, dans les Ardennes, les deux hommes avaient filé à l’anglaise pour finalement s’imposer en solitaires. Alain Senelle (UVC Charleville-Mézières) l’avait donc emporté devant son camarade d’échappée Sylvain Delehaye (VC Laonnois). Samedi soir, à Hirson, les deux hommes, tels deux métronomes, ont réalisé un superbe « copié-collé ».

A la différence près que dans la dernière ascension, l’Axonais – qui avait pourtant crevé au 54e tour d’un circuit qui en comptait 70 – réussit à fausser compagnie à l’Ardennais pour s’imposer détaché.

HIRSON NOCTURNE CYCLISTE 2012 minute silence

Avec trente-sept coureurs au départ, la classique thiérachienne dédiée à Michel Lampson, Guillaume Jaminon et Cyril Demessence – avec cette année une pensée pour Didier Villain présent l’an dernier – a donc tenu toutes ses promesses.

HIRSON NOCTURNE CYCLISTE 2012 vainqueur

Parti dès la douzième ascension de la rue Charles De Gaulle, le duo ne sera jamais rejoint. Certes, un groupe de chasse composé de Christophe Eloy, Maxime Roy (Villeneuve), Sébastien Ancelot, Frédéric Lancien (VCA Saint-Quentin), Jérémy Suin, Charles Meunier (CC Cambrésienne), Sébastien Delatte (Fourmies), David Léonard (Charleville), Vincent Dumargne (BC Rémois), Nicolas Ladrière (Hautmont) et Patrice Chevalier (UV Pinon Anizy) tentera bien de revenir. 

Mais faute d’entente derrière, malgré la volonté des deux juniors cambrésiens – dont l’Hirsonnais Charles Meunier – au final respectivement 3e et 6e - les échappés réussiront à gérer leur avance qui oscille entre 45 secondes au 41e tour et dix petites secondes au 56e. Dumargne, Léonard, Ancelot, Roy et surtout Eloy parviendront même à s’extraire du petit groupe. En vain, Delehaye et Senelle étaient trop forts et surtout complémentaires dans l’effort.