SDIS 02 DEPART MAJOR CHAUDERLOT COLONEL FAGLAIN 2012 intervention JJT

La période de réserve républicaine terminée, le Service départemental d’incendie et de secours a rendu hommage à trois de ces agents dont deux ont fait valoir leurs droits à la retraite. Auparavant, Jean-Jacques Thomas avait salué la mémoire de Michel Lefèvre, « administrateur du SDIS, toujours proche des préoccupations des sapeurs-pompiers, mais aussi des administrateurs et de la direction du SDIS. Homme de dialogue. Il me manque. Il nous manque à tous ».

SDIS 02 DEPART MAJOR CHAUDERLOT COLONEL FAGLAIN 2012 autorités

Si pour sa part, Chef du groupement administratif et financier, de décembre 2008 à fin avril 2012, Véronique Zieteck – excusée lors de la cérémonie - a rejoint la Communauté d'agglomération « Reims Métropole », le 2 avril, le Major Chauderlot mettait un terme à une longue carrière chez les pompiers : « trente-sept ans d'engagement, de persévérance, d'abnégation, selon le Président du SDIS, dont dix comme chef de centre ».

SDIS 02 DEPART MAJOR CHAUDERLOT COLONEL FAGLAIN 2012 Chauderlot gauche

Outre son implication dans le domaine sportif, l’ancien Chef de centre de Villers-Cotterêts s’est énormément impliqué dans le développement des jeunes sapeurs-pompiers, notamment lors des challenges départementaux, régionaux et nationaux. « Longévité et persévérance, ajouta Jean-Jacques Thomas, sont des qualités communes, en effet, qui font d'un homme ou d'une femme un grand sportif ou un grand sapeur-pompier ».

Enfin, le Maire d’Hirson salua le Colonel Faglain, autre sportif, sparring-partner! Particulier du Colonel Ragot lors de leurs nombreuses sorties matinales dont le palmarès s’est étoffé de nombreuses participations aux championnats de France de cross, mais également en sprint, sur 100 m.

SDIS 02 DEPART MAJOR CHAUDERLOT COLONEL FAGLAIN 2012 Faglain réflexion

« Homme de contact », le nouveau retraité a quasiment passé ses quarante et une années de carrière à la Direction prévention-prévision. Ce passionné d’histoire et de jardinage aura marqué cette nouvelle profession et cultivera maintenant … l’art d’être grand-père.

Et Jean-Jacques Thomas de conclure à l’égard de ses trois collaborateurs : « Fasse l'avenir que nous puissions trouver d'autres femmes et hommes qui, à leur tour, feront preuve de telles qualités afin d'avancer, d'avancer encore vers un Service de qualité, un service efficace, un service public tout simplement ».