TOUR DE FRANCE 2012 DAUTREMAY VIRENQUE

Les petits pois (rouges) continuent d’occuper une place particulière dans la carrière de Richard Virenque. Révélé sur le Tour de France, le coureur cycliste fut d’ailleurs, en 1992, l’un des plus jeunes porteurs du maillot jaune. Il porta également le plus de fois un autre maillot. A pois celui-là qu’il a revêtu à sept reprises, de 1994 à 1997 puis en 1999, en 2003 et 2004. Sans oublier les sept étapes du Tour et ses deux podiums obtenus en 1996 et 1997. 

Aujourd’hui, sa popularité demeure intacte et sur le village départ de la Grande boucle, il continue de signer nombre d’autographes et de dédicacer, comme ici à Daniel Dautremay, les casquettes à petits pois rouges du meilleur grimpeur.