CM DOB 2013 JJT intervention

« En passant de 175 € par habitant en 2009 à 252 € l’an dernier, la Municipalité a fait le choix d’accroître son effort d’investissement parce que cela était nécessaire, parce que la situation locale et nationale l’exigeait ». Jeudi soir, en préambule du débat d’orientation budgétaire, Jean-Jacques Thomas a ainsi mis en exergue ce qui, de son point de vue, constitue l’un des éléments essentiels de l’année écoulée.

« Faut-il une fois encore rappeler qu’alors la croissance se révéla nulle l’an dernier,  les collectivités territoriales représentent près de 70 % de l’investissement public ? Sans elles, la dégradation de la situation économique serait pire encore. Et la vie de nombreuses entreprises locales, et notamment du bâtiment et des travaux publics, serait mise en péril ? ».

Investissement 2012

En 2012, 2 474 533 € ont ainsi été investis par la Municipalité, avec entre autres opérations les travaux de voirie, la création de la gare routière, la numérisation du Sonhir ou encore les travaux scolaires. Depuis 2003, en dix ans, la Ville aura ainsi investi 29,46 millions d’euros au service des Hirsonnais, soit 3 050 € par habitant. Des chiffres incontestables, du reste, confirmés par Marc-Antoine Heuel qui constata publiquement : « Que d’investissements tout au long de ce mandat ! » tandis que Jean-Jacques Thomas rappelait la nécessité de continuer à concilier « rigueur du fonctionnement et vigueur de l’investissement ».