CM 2013 VOTE BUDGET JJT

« Entre contraintes connues et responsabilités assumées, le budget primitif demeure l’acte fondamental par lequel se dessine l’avenir d’une commune ». Pour Jean-Jacques Thomas, même si de tout temps, équilibrer un budget demeure un exercice difficile, vendredi soir, le Maire d'Hirson n'a pas caché son plaisir de constater qu'à Hirson, « la ligne politique tenue, les chiffres annoncés et les orientations prises correspondent à la réalité ».

Pour l'élu, en effet, un budget n'est pas qu’une affaire de chiffres. « C'est  d'abord, poursuit-il, une affaire de choix et de volonté ». Des choix politiques également rappelés par Joël Egloffe, Hervé Desse et même par Marc-Antoine Heuel et dont les résultats se traduisent en ce début d'année par un excédent de 2 443 268 € et un autofinancement de 817 552 €. 

CM 2013 VOTE BP assemblée

« Malgré une inflation de 2% en 2012, nota encore Jean-Jacques Thomas, et l’augmentation des charges patronales de 50 000 €, du chauffage et des assurances de 120 000 €, les dépenses globales de fonctionnement ont diminué de 70 000 € alors que les recettes, elles, progressent de 226 211 €, grâce notamment à la Dotation Nationale de péréquation et à la Dotation de Solidarité Rurale qui, elle, augmente de 35 503 € ».

L’élu souligna d’ailleurs le sens des responsabilités de la majorité, sa capacité à décider d’un « volume significatif d’investissement et d’un haut niveau des services rendus ». Avec cette année encore, précisa Joël Egloffe, 2 942 390 € de travaux contre 2 678 597 € en 2012, soit une progression de 12%. « Depuis dix ans, rappela Jean-Jacques Thomas, la Municipalité aura investi dans la ville plus de 29 millions d’euros. Ce volume exceptionnel de travaux, nous devons le revendiquer ! C’est notre bilan commun. C’est notre histoire commune. Preuve si besoin était que notre histoire a de l’avenir ! ». Un avenir conforté par un budget de 19,6 millions approuvé à l’unanimité des trente et un Conseillers municipaux présents.