HIRSON RECEPTION EDEN 2013 JEUNES LYCEENS MAROCAINS élus, élèves et enseignants

En mars, les jeunes du Lycée Joliot-Curie, d'Hirson, et du collège Savart, de Saint-Michel, franchissent la Méditerranée pour découvrir le Maroc, son système et surtout sa culture. Du 5 au 15 avril, cette fois, les élèves de l'école Ariha, de Marrakech effectuent le voyage en sens inverse. Accueillis dans les deux établissements thiérachiens, ils ont, à leur tour, partagé le quotidien de leurs hôtes, mais également découvert le marché d'Hirson - évidemment sans rapport avec l’important souk de Marrakech -, Blangy et Namur. Sans oublier le passage par la Capitale, Reims, sa cathédrale... et ses vignobles.

HIRSON RECEPTION EDEN 2013 JEUNES LYCEENS MAROCAINS cadeau calligraphie

Cependant, comme le rappela M. Smidi, le coordinateur des échanges, l'essentiel réside d'abord dans l'appréciation et la richesse des différences. « Nous travaillons pour l'avenir de nos élèves, expliqua-t-il, salle de l'Eden en présence de plusieurs élus hirsonnais, pour l'avenir de nos pays respectifs, pour le monde dans lequel nous vivons et pour la race humaine à laquelle nous appartenons ». Avec beaucoup d'humanisme et de sensibilité, le responsable marocain rendit également hommage à Jean-Jacques Thomas en le remerciant de son intervention pour permettre ce rapprochement et débloquer la situation.

HIRSON RECEPTION EDEN 2013 JEUNES LYCEENS MAROCAINS responsables

Touché par ces paroles, en recevant une calligraphie au nom de la ville d'Hirson, le Maire rendit, également hommage, aux enseignants, notamment, Laurent Guilment et Pascaline Guérin, autres artisans de  ces échanges, aux parents et aux chefs d'établissements. « Apprenons à nous enrichir de nos différences, souhaita-t-il. N'oublions jamais que lorsque nous nous déplaçons à l'étranger, nous sommes les étrangers et qu'il appartient aux générations actuelles de collégiens et de lycéens de bâtir un monde nouveau dont la fondation s'appelle fraternité universelle».