ENTENTE INTER DEPT CA DEC 2012 vote

Depuis le rapport Dunglas sorti après les crues de 1993, la lutte contre les inondations repose essentiellement sur la multiplication de zones d'expansion de crues et sur le principe qu'il est préférable d'inonder pendant une petite centaine d'heures des pâtures plutôt que des  zones habitées. Pour Jean-Jacques Thomas, Vice-Président de l'Entente interdépartementale de lutte contre les inondations, toutes les possibilités de stockage doivent donc être recherchées. D'où sa proposition d'utiliser certains bassins de sucrerie aujourd'hui abandonnés.

ENTENTE INTER DEPT CA DEC 2012 intervention JJT

Hier, lors de la réunion de Bureau, au moins sur Montigny-Lengrain, près de Vic-sur-Aisne, et sur Maizy, l'idée a non seulement été creusée par Jean-Michel Cornet, mais approuvée. « Certains sites, expliqua d’ailleurs le Directeur de l'Entente, peuvent, en effet, être valorisés pour l'écrêtement des crues pour des coûts à l'identiques, voire moindres, que des ouvrages de surstockage. Leur efficacité s'avère d'ailleurs plus élevée en raison de leur proximité avec des zones inondables ». Ces opérations pourraient ainsi ralentir les inondations. Le Bureau de l'Entente a donc décidé de lancer une étude approfondie sur Montigny-Lengrain où pourraient être stockés entre un et quatre millions de mètres cubes et sur Maizy où la capacité est évaluée à 3,6 millions.