INCENDIE RUE DE VERVINS 2013 Thierry Boulanger

« C'est de ma faute, je me suis endormi ». En larmes, sa petite chienne intoxiquée par la fumée dans les bras, hier après-midi, près de chez lui, Thierry Boulanger, 51 ans, n'a rien pu faire lorsque la friteuse abandonnée sur le feu s'embrase. Très rapidement, la cuisine, mais également les pièces voisines sont envahies par les flammes et une épaisse fumée. 

INCENDIE RUE DE VERVINS 2013 intérieur

Alerté, un voisin, Donnyphane Blondelle, parvient à faire sortir Denise Boulanger, 86 ans, l’épouse de Guy, accordeur de piano et vendeurs d'instruments de musique décédé en 2007, et son fils. Alertés à 14h30, sous la direction, du Lieutenant Nicolas Martin, les sapeurs-pompiers d’Hirson sécurisent les habitations voisines tandis que la Gendarmerie dépêche sur place plusieurs militaires dirigés par le Lieutenant Fenech et l'Adjudant-chef Bourgain.

INCENDIE RUE DE VERVINS 2013 meubles rue

Grâce au Docteur Gressens, appelé sur place, la petite chienne est emmenée tandis que son propriétaire, après sa mère, est dirigé par les sapeurs-pompiers sur le centre hospitalier Brisset qu'il a quitté vers 18h alors que sa mère y demeurera. Présent sur place, Jean-Jacques Thomas a confirmé que dès leur sortie, avant leur relogement, le Centre d'hébergement du « Bon accueil » pourra les accueillir.

INCENDIE RUE DE VERVINS 2013 serpents

Cependant, il n'était pas prévu que de nombreux reptiles trouvés dans les vivariums de la maison soient récupérés. Ils ont donc été rassemblés sur le Centre de sauvegarde de la faune sauvage d’Hirson tandis que les Services techniques évacuaient les meubles calcinés.