TRAVAUX HIRSON 2013 MONUMENT béton désactivé monument

En 1920, au lendemain de la Première guerre mondiale, la Municipalité de l’époque crée un « Comité d’action en vue de l’édification d’un monument commémorant la victoire et le souvenir des morts pour la patrie ». Pour autant son emplacement donna lieu à de multiples changements. Après les places Pasteur et d’Armes (aujourd’hui place Villemant), l’angle des rues de La Capelle et Camille Desmoulins et le square Saint-Nazaire, à l’initiative de Jules Décamp « le monument de la délivrance » sera finalement érigé au bas de la place Victor Hugo … qu’il quittera en 1986 pour son emplacement actuel.

TRAVAUX HIRSON 2013 MONUMENT béton désactivé

Cependant, le temps, les intempéries, la circulation et le stationnement ont endommagé les abords de la stèle. La Municipalité a donc décidé de réhabiliter le revêtement réalisé en pavés autobloquants, en partie, affaissés. Les Services techniques ont donc procédé à leur enlèvement, au nivellement et au terrassement avec l’apport de cinq tonnes de tout-venant pour renforcer la structure. Lundi, la mise en œuvre de béton désactivé permet aujourd’hui de faire ressortir les gravillons. D’une surface de 64 m², cet ensemble est entouré de nouvelles bordures tout en conservant les douze plots et chaînes délimitant l’espace de recueillement.