DROITS DE L'ENFANT 2013 écoles Clemenceau Charles Clément

« On perd trop de temps à suer, à s’écorcher les mains. A quoi ça sert si on n’est pas sûr de voir demain ? A rien ». Dans la bouche des enfants des écoles Clemenceau et Charles Clément, les paroles de la chanson de Corneille « Parce que qu’on vient de loin » prennent toutes leurs dimensions et une force supérieure encore dans le cadre de la célébration des Droits de l’Enfant. Sous la conduite de Colette Chirez, les élèves ont ainsi expliqué à leurs camarades pourquoi ils vivent pendant qu’ils peuvent encore le faire. D’ajouter dans le refrain « Et vous feriez pareil si seulement vous saviez combien de fois la fin du monde nous a frôlés ». Un message d’autant plus fort qu’il est universel.