VIOLENCES CONJUGALES AUCHAN 2013 groupe

A l’entrée du supermarché « Auchan », mais également sur le marché, place Villemant, et à l’intérieur du magasin « Dia » les professionnels du réseau d'accompagnement des victimes de violences conjugales d’Hirson s’étaient mobilisés pour sensibiliser les populations à un fléau plus que jamais présent.

VIOLENCES CONJUGALES 2013 Leïla M'Sakni

En effet, en France, une femme sur dix est victime de violences conjugales, psychologiques, physiques et sexuelles. L’an dernier, 148 en sont décédées. Dans l’Aisne, les chiffres sont également alarmants : 657 affaires de violences conjugales ont été traitées par les trois tribunaux de grande instance et ont fait l’objet d’une instruction.

Pour Claudie Szpakowski, « l’objectif de cette journée était donc d’aller à la rencontre des citoyens, de les informer sur la gravité des violences conjugales, de faire connaître le numéro national d’appel (3919) ainsi que les professionnels susceptibles d’accompagner les victimes ».

VIOLENCES CONJUGALES AUCHAN 2013 distribution Martine Rambourg

En présence d’Odile Bureau, Sous-Préfète ; de l’Adjudant Bourgain, de Nathalie Lobjois, Chargée de mission départementale aux droits des femmes et à l’égalité, de Jean-Jacques Thomas et de Martine Rambourg, les acteurs locaux ont, au total, remis 1 798 dépliants et distribué 1 656 jetons sur lesquels est gravé « 3919 », le numéro à appeler pour toutes victimes de violences. « Du reste, explique encore Martine Rambourg, majoritairement les gens étaient plutôt réceptifs et plusieurs femmes nous ont confié qu’elles étaient elles-mêmes victimes de violences et des couples plus âgées ont reçu les documents en précisant que leurs filles étaient, malheureusement, concernées ».