FOYER STE CATHERINE 2013 Catherinettes

Depuis longtemps, Sainte-Catherine est la patronne des filles à marier. Dans certaines églises, sa statue portait même des rubans et des fleurs, mais surtout une coiffe renouvelée chaque année par celles qui espéraient trouver un mari. Agées de plus de vingt-cinq ans, ces Catherinettes arboraient le 25 novembre un chapeau, composé pour la circonstance de fleurs et de fruits, et, en général, à dominante verte et jaune, symbole, disait-on de connaissance et de foi.

Au Foyer « Raymond Mahoudeaux », pas question de rechercher - du moins officiellement - un époux. Malgré tout, le traditionnel repas de Sainte-Catherine affichait complet et les tripes inscrites au menu ont connu un réel succès. Tout comme les six adhérentes, coiffées de leur chapeau, désireuses de faire revivre et partager une tradition jadis vivace à Hirson.