BATTERIE-FANFARE STE-CECILE 2013 JJT musiciens

Patrick Bécart n’était pas peu fier de présenter ses nouvelles recrues. De huit en 2011, à onze l’an dernier, l’effectif de la batterie-fanfare « L’Hirsonnaise » est, en effet, passé à seize, quatre cadres et douze élèves de sept à quatorze ans.Voilà bien longtemps, que l’association présidée depuis 1975 par Jacques Charlier n’avait pas compté dans ses rangs une trompette d’harmonie, en l’occurrence Médilan Dhaussy.

BATTERIE-FANFARE STE-CECILE 2013 jeunes musiciennes

A l’occasion de la Sainte-Cécile, Jean-Jacques Thomas a, du reste, salué cette progression basée sur l’assuidité aux répétitions organisées chaque mercredi, de 18h à 20h, et un dimanche par mois. Trois clairons, cinq tambours, une grosse caisse et une cymbale complètent l’ensemble. De quoi assurer les cérémonies patriotiques auxquelles « L’Hirsonnaise » répond toujours présente, sans oublier sa participation à la cavalcade. Un rendez-vous que les responsables locaux ont d’ailleurs promis d’honorer en 2014.